Prêts packagés : méfiance !

Changer d'assurance de pret

Prêts packagés : méfiance !

Depuis quelque temps les banques proposent des « offres packagées ». Sous ce terme, la banque regroupe dans une offre unique tant le remboursement du capital et des intérêts, que le montant de l’assurance d’emprunt. Ce concept se rapproche de celui du modèle des locations longue durée de véhicules : vous payez un loyer et le loueur vous fait une proposition, « assurance incluse ». Sur le fond, pas de problème. En effet, l’intérêt est de n’avoir qu’un interlocuteur et un paiement unique mensuel pour tout ce qui concerne l’emprunt.

Cependant, la vigilance s’impose; cette simplicité a comme corollaire l’opacité du système. Ou autrement dit, elle donne la possibilité de « noyer le poisson dans l’eau ». Tout d’abord ces offres semblent étudiées pour contrer la montée en puissance de la délégation d’assurance, en évitant de mettre en exergue le coût de l’assurance. Il devient donc plus compliqué pour l’emprunteur de faire une comparaison avec d’autres offres, sur internet notamment.  

Pour mémoire, l’assuré ne choisit une offre en délégation que si, et seulement si, elle lui permet soit de faire des économies, soit d’avoir de meilleures garanties, et le plus souvent… les deux. C’est pourquoi il est important de ne pas céder à la simplicité, surtout pour des sommes qui se comptent en milliers d’euros sur la durée de l’emprunt.

C’est d’autant plus vrai pour les emprunteurs en situation de risque aggravé. Ces derniers sont souvent moins regardant dès lors qu’ils craignent un refus lié à leur état de santé, au montant des capitaux empruntés (rachat d’entreprise), ou encore à leur profession, à une pratique sportive. Dans les cas extrêmes, liés notamment à l’urgence d’obtenir le déblocage des fonds, il nous arrive de conseiller au client d’accepter l’offre de la banque, avec l’assurance intégrée. Par la suite, nous l’accompagnons dans la mise en place d’une délégation d’assurance dès le déblocage des fonds, et ce grâce aux possibilités offertes par la loi Hamon. La délégation pourra alors être mise en place très vite : dans le mois suivant le déblocage des fonds.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *